Un amour du foot qui dépasse les frontières

EURO 2016. Ils ne sont ni Espagnols ni Italiens et pourtant ils soutiennent ces équipes. A l’occasion du match qui opposait les deux nations au Stade de France le 27 juin dernier, des supporters Français, Maghrébins, Subsahariens, ou d’Afrique Australe ont exprimé leurs préférences pour encourager l’une des deux équipes. A l’encontre des préjugés nationalistes, ils ont fait part de leur joie pour vivre ce moment sportif fédérateur. Reportage.       

 Par Ndeye M’Boro Samb.

« Je supporte l’Italie car j’aime les Italiens ! Lorsque j’ai fait une demande de visa pour venir en Europe, seule l’Italie me l’avait octroyé. C’est grâce eux que j’ai pu me rendre en France.», justifie avec enthousiasme Camara, un jeune malien de 27 ans devant le Stade de France, Continuer à lire

Le marché noir à l’Euro

EURO 2016. L’UEFA a eu beau tout tenter pour l’interdire, la revente des billets pour les matchs de l’Euro a toujours autant de succès. Autour du stade de France, les supporters sont bien au rendez-vous et les arnaqueurs aussi.

Au milieu de la foule, une main s’agite discrètement dans les airs. Entre ses doigts, Michel a glissé deux billets pour le match Allemagne-Pologne. Il est 20h00 heures aux abords du stade de France à Saint-Denis, ce jeudi 16 juin avant la rencontre entre les deux nations. Continuer à lire

Concert-Match à la Philharmonie : un show sensationnel

EURO 2016. En exclusivité mondiale, le Conservatoire de Rayonnement Régional de Paris a offert un magnifique concert-match à la Philharmonie le 21 juin dernier. L’Occasion pour les fans de musique et/ou de football de célébrer la fête de la musique pendant le match Espagne/Croatie. Une expérience inédite où le foot a repris toute sa noblesse !

Par Shanon CLOTILDE.

Regarder un match de football dans une salle de concert à la Philharmonie, impossible ? Ils l’ont fait ! Continuer à lire

Héros ou racaille : quelle identité pour les joueurs de l’équipe de France ?

EURO 2016. Non-respect de la Marseillaise, déboire avec la justice pour une histoire de sextape, bras d’honneur discutable durant un Euro organisé en France, attitude rebelle, etc. Les polémiques provoquées par des joueurs français issus de l’immigration alimentent les débats sur l’identité nationale. Analyse.

Par Houria Mabrouk.

Dans un temps de crise, la France se replie sur elle-même. Dès lors, elle cherche à définir son identité où tous les symboles français doivent être respectés. Parmi ces derniers, les équipes sportives professionnelles qui représentent la nation doivent être « irréprochables ». Continuer à lire