Concert-Match à la Philharmonie : un show sensationnel

EURO 2016. En exclusivité mondiale, le Conservatoire de Rayonnement Régional de Paris a offert un magnifique concert-match à la Philharmonie le 21 juin dernier. L’Occasion pour les fans de musique et/ou de football de célébrer la fête de la musique pendant le match Espagne/Croatie. Une expérience inédite où le foot a repris toute sa noblesse !

Par Shanon CLOTILDE.

Regarder un match de football dans une salle de concert à la Philharmonie, impossible ? Ils l’ont fait ! C’est dans ce lieu prestigieux, habituellement réservé aux amateurs de musique classique, qu’un public de tout horizon social et musical a pu découvrir la performance inédite et insolite du Conservatoire de Rayonnement Régional.

La couleur était annoncée dès le début avec la chanteuse vêtue de la tête aux pieds avec maillot, short et chaussettes aux couleurs de l’Equipe de France. Un style vestimentaire qui contrastait avec celui de l’orchestre classique.

La musique qui commentait le match – avec 3 minutes de décalages –faisait vibrer le public à chaque occasion d’un joueur. Le jeu, projeté sur l’écran géant, ressemblait davantage à un ballet d’opéra qu’à un match. Les ralentis avaient des airs de danses classiques où les joueurs effectuaient des gestes gracieux et élégants. On en oubliait presque la dureté de ce sport.

Entre musique rythmée et musique mélodieuse, il y en avait pour tous les goûts. De quoi plaire aux plus réticents. L’orchestre a joué différents registres musicaux allant du rock à la pop en passant bien évidemment par la musique classique.

A l’occasion d’un penalty accordé aux Espagnols, les musiciens se sont mis a joué Waka Waka de Shakira, lorsque soudain des jeunes en délire ont foncé devant la scène pour se mettre à danser et à chanter, entrainant avec eux une vague de gaité dans toute la salle.

Dès le premier but Espagnol, la salle s’est enflammée sur The Best de Tina Turner, tout comme lorsqu’elle a chanté en chœurs Celebration  de Kool & the Gang à l’occasion du premier but Croate. Un véritable moment de partage entre les 50 étudiants en musique du conservatoire dirigé par Gary Graden et les 3800 spectateurs présents ce soir là.

Des instants humoristiques ont aussi égayé le spectacle lorsqu’un joueur espagnol s’est blessé sur le terrain et que l’orchestre s’est mis à interpréter au même moment la chanson d’Alain Souchon Allo Maman Bobo. Lors du second but croate, la salle en feu a tressailli de joie en se levant et en chantant à tue-têteHappy de Pharell Williams accompagné de l’orchestre.

Cette soirée originale fut donc un moment intense et convivial. On se serait cru chez soi avec la radio à fond ou encore devant un film avec des sous-titres musicaux.

Le concept concert-match a été imaginé par l’association Tatane et la ville de Paris. Ce show culturel-sportif a conquis toute la salle ce soir-là.

Le foot c’est bien, mais en musique c’est encore mieux !